Ecole thématique 

Vulnérabilité du patrimoine récifal

Seychelles, 10-14 juin 2024 

Récifs de Mayotte © IRD - Pascale Chabanet 

Le projet DIDEM et les Explorations de Monaco ont le plaisir d'annoncer une école thématique régionale traitant de la vulnérabilité du patrimoine récifal qui se tiendra aux Seychelles en juin 2024 pour offrir aux scientifiques doctorants et post-doctorants, aux gestionnaires de récifs coralliens, aux experts des ONG l'opportunité de partager leurs expériences, leurs connaissances et leurs méthodes et de faire partie d'un environnement d'apprentissage engageant. 


Lieu de l'école : James Michel Blue Economy Research Institute, Unisey campus à Anse Royale, Seychelles

Dates de la formation : 10 au 14 juin 2024

Nombre de participants : 30

Langue : Anglais 

Thème : Vulnérabilité du patrimoine récifal

Public : étudiants et scientifiques avec une approche pluridisciplinaire en priorité, gestionnaires de récifs coralliens, experts d'ONG de la région de l'Océan Indien occidental motivés par une expérience qui dépasse les frontières disciplinaires

Récif corallien @ IRD-Pascale Chabanet

Description de l'école thématique

L'objectif principal est de comparer les différentes connaissances, représentations et méthodes de différentes disciplines concernant a) l'évaluation de la résilience de l'écosystème récifal ; b) la considération des récifs coralliens en tant que patrimoine naturel, c) la construction d'un système socio-écologique corallien. En suivant une approche intégrée, l'objectif final est de faire du patrimoine des récifs coralliens un élément transversal d'analyse et de gestion.

Cette école thématique explorera les concepts de résilience, de vulnérabilité, de patrimoine et de système socio-écologique du point de vue de la science de la durabilité. Elle comprend une section de présentations offertes par divers experts dans les domaines de l'anthropologie, de la biologie, de l'écologie, de la pêche, de la géographie, de la gouvernance et de la socio-économie afin de présenter l'état de l'art et de poser des bases théoriques et méthodologiques communes, d'introduire le travail de terrain et d'initier le débat.

Une composante essentielle est l'offre d'une expérience pratique, réalisée sur le terrain en petits groupes interdisciplinaires, où les participants de différents horizons et compétences sont encouragés à appliquer des méthodologies de différentes disciplines pour favoriser les échanges (enquêtes ethnographiques, approche des systèmes de pêche, suivi des habitats et des populations de récifs coralliens, analyse des représentations sociales, ...).

Cette école est organisée en partenariat avec :