L'Archipel des Comores

Plage de Mohéli, Comores@Nourddine Mirhani

Objectifs

Planification territoriale et analyse prospective des littoraux des aires marines protégées sous contrainte du risque côtier, de la pollution des macro-déchets et de la dynamique des bassins versants

Utilisation par les étudiants et les gestionnaires locaux d'un ensemble de méthodologies de diagnostic de territoire en lien avec les enjeux insulaires (érosion du trait de côte, gestion des déchets, préservation des ressources halieutiques, etc...)

Confrontation des visions du futur des territoires (aspirations locales, projets de politiques publiques, projets du secteur privé) et construction de scénarios de prospective territoriale, partage avec les différents acteurs et recherche de scénarios consensuels

 Connaissance partagée des lois relatives à la gestion des ressources et du littoral

Outils et approches

Analyse des perceptions par cartes et graphes cognitifs

Didacticiel juridique

Ingénierie récifale

Observatoire participatif du littoral

Prospective territoriale didactique

Le contexte

La connectivité entre les bassins versants et les aires marines protégées(AMP) est particulièrement importante dans les îles de l’océan Indien Occidental, du fait de la déclivité des pentes, dans les AMP récifales situées sous l’influence hydrique des estuaires voisins, ou dans les eaux côtières d’une île ou d’un archipel sous influence estuarienne. 

Anjouan et Mohéli, qui appartiennent à l’archipel des Comores, se situent au milieu de la partie septentrionale du Canal du Mozambique. Ces îles issues du même point chaud (matérialisé actuellement par le volcan Karthala sur l’île de la Grande Comores) sont l’unique sous-zone atelier archipélagique enclavée entre deux grandes terres, le continent africain d’un côté et Madagascar de l’autre. 

Sur l’ensemble de ces deux sites ateliers, DIDEM bénéficie des résultats du projet MOZALINK porté par l’UMR Espace-Dev et financé par la WIOMSA. 

Pose des bornes GPS, Mohéli, Comores@Nourddine Mirhani

L'équipe

Coordination

Gilbert David (IRD), géographe des îles et socio-économiste des littoraux

Nourddine Mirhani, géographe de l’environnement insulaire

Appui scientifique

Espérance Cillaurren (IRD), biologiste des pêches & juriste de l’environnement

Matthieu Le Duff (CUFR), géographe des risques et géomorphologue du littoral

Aurore Léocadie (IRD), écologue et géographe de l’environnement marin

Yann Mercky (CUFR)

Formation

Thèses : Aurore Léocadie & Said Abdallah Nassim

1 master (à recruter)

Partenaires

Parc national de Shishiwani

Comores

Direction de l’environnement d’Anjouan

Comores

Gouvernorat de Mohéli

Comores